Serre solaire

 

Principe :

On construit une mini serre adossée à un mur exposé au sud de la maison. Elle est essentiellement constitué d'un caisson et d'une vitre inclinée. De la terre est disposée au fond.

 

Avec un minimum d'adaptations, cette serre à trois fonctions au cours d'une année.

De novembre à mars :

 

On pose un corps noir poreux derrière la vitre. Il peut être une plaque en acier, alu ou fonte peinte en noir mat, avec une multitude de petits trous pour laisser passer l'air.

On fait un trou dans le mur de la maison et on installe un ventilateur qui se met en marche dès que la température d'air dans le capteur est supérieure à une valeur fixée (de l'ordre de 25°).

Sur la base avant extérieure, on aménage des trous permettant à l'air d'entrer dans le capteur pour remplacer l'air parti dans la maison.

Ce capteur solaire peut fonctionner même si tous les volets de la maison sont fermés (quand les occupants sont en vadrouille) et a l'avantage de renouveler l'air de la maison avec un air chaud et sec.

 

Estimation de la chaleur apportée par m2 vitré :

Les rayons solaires apportent un kW au m2 s'ils sont bien perpendiculaires au corps noir. Supposons 5 h de soleil par jour en moyenne pendant 4 mois et un rendement du capteur de 0,4 qui tient compte de la non perpendicularité des rayons solaires et de l'absorption de la vitre.

1kW x 5h x 30 jours x 4 mois x 0,4 = 250 kW.h, soit 35 €.

 

 

OK ! C'est pas bésef ! Mais avec une serre de 4 m2, on économise déjà  140 € chaque année.

 

 

En mars-avril :

 

On enlève le corps noir et on ensemence la terre.

Quand la température dans la serre augmente trop, on fait tourner le ventilateur, ce qui refroidit la serre et réchauffe encore la maison.

  

Avec un arrosage adéquat, la germination ne tarde pas.

 

 

De mai à Octobre :

 

Il fait chaud, les végétaux ont poussé.

On enlève la vitre et on jardine. A nous les fraises, les haricots et les laitues ! Encore des € économisés !

  

Et en plus, toute cette végétation masque en grande partie le soleil sur le mur et limite donc son réchauffement.