Le moins que l'on puisse dire est que je n'ai pas la réputation de rouler vite dans le milieu motard. Et pourtant, je suis violemment opposé à la limitation de vitesse à 80 km/h que nos pseudo-gouvernants veulent nous imposer sans concertation. Voilà pourquoi :

 

 

Considérations de base :

 

- D'une manière générale, on accomplit une action d'autant mieux qu'on a plaisir à le faire.

- L'immense majorité des conducteurs est responsable, redoute l'accident et accepterait de bon gré des conseils avisés.

- Sur la route, il est très important de rester vigilant à tout instant.

- Il faut que chacun puisse comprendre et analyser les causes d'un accident.

- Il faut que chacun puisse saisir les conséquences d'un accident et comparer l'intérêt d'une conduite dangereuse avec les risques qui en découlent.

 

 

 

Les autoroutes et les routes secondaires :

 

Les autoroutes sont beaucoup plus sures que les routes secondaires. En Allemagne, elles sont gratuites et accueillent la plupart des longs voyages.

Par contre, en France, les autoroutes sont payantes et même très chères, ce qui fait que beaucoup de particuliers ne peuvent pas se l'offrir. Le gouvernement français a décidé de privatiser les autoroutes, même celles qui sont amorties. Il a donc choisi d'enrichir davantage les sociétés privées et leurs actionnaires au détriment de la sécurité des Français. En parallèle, il est obligé de développer le réseau secondaire, aux frais des contribuables, pour accueillir tous les particuliers écartés financièrement des autoroutes. C'est une aberration financière et écologique.

 

Il me semble largement préférable d'assurer la gratuité des autoroutes pour les véhicules particuliers (mais pas pour les camions et autocars qui sont les principaux responsables de la dégradation du revêtement) et de se contenter d'entretenir le réseau secondaire sans le développer

 

 

Les limitations de vitesse actuelles à 90 km/h sur les réseaux secondaires (avril 2018) :

 

Elles sont dans l'ensemble plutôt bien étudiées mais :

- Elles ne tiennent pas suffisamment compte des dangers, notamment aux carrefours principaux sur routes ouvertes où une vitesse de 90 km/h est trop élevée.

- Elles sont trop faibles sur certaines routes droites, larges et dégagées, ce qui peut entraîner un risque important de perte de vigilance.

 

 

La limitation à 80 km/h proposée :

 

- S'il y a accident, il sera peut être un peu moins grave, encore que deux voitures roulant en sens inverse et se télescopant à 80 km/h chacune, ça doit avoir quelques conséquences ...

 

- Il risque surtout d'y avoir plus d'accidents car on ne tient pas compte de l'aspect humain :

- On rend la conduite ennuyeuse et rébarbative, ce qui fait qu'on conduit sans plaisir, donc mal.

- On a de très forts risques d'assouppissement, donc d'accidents supplémentaires.

- On passe plus de temps sur la route ce qui augmente les risques.

- On roule à la même vitesse que les camions, ce qui est un problème avec tous ces ronds points et gendarmes couchés qui les oblige à rouler très lentement, exaspérant ainsi les conducteurs des files de véhicules qui les suivent.

 

 

 

L'exemple Allemand :

 

En Allemagne les routes secondaires sont limitées à 100 km/h. Par contre, à chaque intersection d'importance, la vitesse est limitée à 70 km/h. Il n'y a que très peu de ronds points.

La conduite y est efficace et plutôt plaisante, ce qui rend les conducteurs concentrés. D'autre part, ces fréquentes coupures à 70 km/h interpellent leur vigilance.

 

Les accidents sur les routes secondaires y sont beaucoup moins nombreux qu'en France.

 

 

 

Proposition :

 

- Il faut suivre l'exemple allemand qui fonctionne bien.

 

- Il faut inciter les conducteurs à une conduite apaisée et courtoise, notamment par des spots publicitaires (télévision, panneaux au bord des routes, etc.).

 

- Il faut éduquer les conducteurs tout au long de leur vie, notamment par les médias. Par exemple, il existe des émissions genre télé réalité sur des crimes et leurs résolutions. Pourquoi ne pas créer des émissions du même genre sur les accidents ? Dans chaque émission, qu'on essayerait de rendre captivante, on pourrait montrer un accident, analyser ses causes, montrer les conséquences réelles sur les accidentés et leurs familles, montrer comment on aurait pu éviter l'accident on minimiser ses conséquences (par un équipement adapté notamment).

 

 

 

 

La nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h imposée par le gouvernement actuel semble stupide et contre productive pour une majorité d'automobilistes, lesquels connaissent le sujet puisqu'ils conduisent tous les jours. Ça laisse mal augurer des dispositions que prend le gouvernement sur des sujets qu'on connaît moins ...